L’écologie de soi peut se penser comme l’écologie de la nature.

Quelques pistes:

Vous triez vos déchets? Bravo!
Et en même temps, vous arrive-t-il de trier ce qui est bon pour vous de ce qui ne l’est pas?

Vous roulez au bioéthanol? Magnifique!
Et vous, quel est le type de carburant qui vous fait avancer au quotidien? Quelles sont vos facteurs de motivation?

Vous êtes un adepte des énergies renouvelables? Parfait!
Et vous, comment renouvelez-vous votre énergie? Que mettez-vous en place pour vous ressourcer au quotidien?

Vous ne gaspillez pas l’or bleu (l’eau) si précieux et qui risque de nous manquer à l’avenir? Super!
Et vous, dans quelle mesure faites-vous attention à ne pas gaspiller votre temps et votre énergie à des tâches ou des situations qui vous polluent?

Vous éteignez complètements vos appareils électriques? Félicitation!
Et pour vous, à quel moment vous mettez-vous VRAIMENT sur “off” et ne restez plus en état de veille permanente (smartphones, mails, journée de 25 heures, etc…)

Vous récoltez les eaux de pluie dans un récipient pour arroser vos plantes et fleurs? Excellent!
Et si ce récipient c’était vous, de quoi le rempliriez-vous? Que faites-vous alors pour cultiver votre jardin intérieur, le chérir et le voir s’épanouir au fur et à mesure des saisons?

Tout comme les petits gestes quotidiens pour protéger sa planète sont des habitudes à prendre (et pas toujours faciles et réflexes je le concède), l’écologie de soi est aussi une question d’habitudes à adopter pour préserver ce qui est tout aussi  irremplaçable que la terre: notre vie.

AVANT DE PARTIR... TELECHARGEZ GRATUITEMENT CET EBOOK SUR LES BESOINS HUMAINS

  • Les derniers articles du blog
  • Des outils de coaching
  • Des exclusivités rien que pour vous
Fermer cette fenêtre

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.